Posted on

NOS 5 LIVRES NON-GENRÉS POUR ENFANTS

À mettre ab-so-lu-ment dans votre bibliothèque ! 

Chez Merci Mercredi on sait Ô combien il est ardu pour vous, parents, de dénicher le livre non genré qui vous épaulera dans l’éducation de votre petit humain.
Hop, il n’en fallait pas plus pour que nous rédigions notre liste “coups de coeur” des albums pour enfants participant à la déconstruction des inégalités de genre.

 

Mention spéciale pour ce livre que nous avons littéralement adoré (parents et enfants unanimes) et illustré par notre chère @isacile (aussi contributrice Merci Mercredi) !

Football, poupées… que ce soit pour les filles ou les garçons, tout est permis ! À lire à l’endroit ou à l’envers, cet album vise à briser toutes les idées reçues que les enfants entendent à longueur de journée.

Retrouvez le livre ici.

 

L’histoire d’une petite fille qui déteste la danse, les grands écarts et les tutus qui grattent, au grand dam de sa professeure de danse et de sa mère. Et oui, il parait que toutes les petites filles n’aiment pas la danse et les justaucorps roses.
Un livre bien illustré qui met en avant le désir des enfants plutôt que celui des parents.

Retrouvez le livre ici.

 

 

L’auteure et l’illustratrice n’en sont plus à leur coup d’essai puisqu’elles ont d’ores et déjà collaboré sur deux précédents livres “On est pas des poupées !” et “On est pas des super-héros !”.

Ce manifeste antisexiste regroupe donc les deux albums en un manuel à la fois pour les filles ET pour les garçons. Muni de jolies illustrations et d’humour, ce livre aidera vos enfants à lutter ensemble contre les stéréotypes de genre.

Retrouvez le livre ici.

L’organisation d’un concours de beauté bat son plein chez Olga et ses copines. Mais quand Gabriel et le Chat tentent de se joindre à la joyeuse bande, tout se complique. Bin oui, “les garçons ça peut pas être beau”, alors participer à un concours de beauté ? Encore moins !
Une histoire sur la mode et ses stéréotypes dont les enfants font les frais dès le plus jeune âge.

Retrouvez le livre ici.

Dans cet album, Rosie aime inventer, construire et bricoler toutes sortes d’objets. Néanmoins les moqueries de ses camarades la pousse à se cacher et à dissimuler son rêve : devenir ingénieure.
Un jour, Rosie reçoit la visite de son arrière-grande-tante qui lui confiera le plus grand des secrets : ne jamais abandonner.  
Avec son bandana dans les cheveux, Rosie nous donne envie de crier haut et fort le slogan “We Can Do It !”.

Retrouvez le livre ici. 

Attention chers parents, cette liste n’est pas exhaustive, loin de là ! Afin d’étayer cette bibliographie nous vous invitons à cliquer sur les liens suivants :

Zebrabook :  une maison d’éditions qui proposent 4 histoires à personnaliser selon le nom de vos enfants. Imprimées sur du papier FSC (il provient de forêts gérées de manière écologique et durable) et fait en partie à la main en Belgique, ces histoires sont garanties sans stéréotype.

Les éditions la ville brûle Ces éditions proposent une collection, “Jamais trop tôt”, destinée aux enfants dès 3 ans afin de les imprégner dès le plus jeune âge d’une éducation non genrée.

Le Label Lab-elleCe label n’existe malheureusement plus mais récompensait les livres pour enfants non-genrés et anti-sexisme. On y recense plus de 300 albums.

Enfin, dernier conseil issu de l’épatant livre d'Aurélia Blanc “Tu seras un homme féministe mon fils !” (à mettre absolument dans toutes les mains des parents) qui nous propose d'applique sur tous nos livres “la grille d’évaluation” suivante :

"Les personnages : y a-t-il une vraie mixité ? Quelle place occupent les filles et les garçons dans l’histoire ?

Leurs rôles : sont-ils mixtes ? Les personnages sont-ils restreints aux assignations traditionnelles (les garçons à l’extérieur, les filles à la maison, par exemple) ?

Les illustrations : sont-elles variées ? Sont-elles neutres, ou au contraire très genrées ?

Le langage : comment est décrit le personnage masculin ? Est-il forcément “fort”, “courageux” ? Et la fille ? Est-elle toujours décrite comme “douce”, “belle”, “minuscule” ? (Si oui, passez votre chemin)."

Par Cécile, Community manager

 

Cécile déniche des pépites webesques et s'occupe avec minutie de la communauté Merci Mercredi. Elle aime se balader à cheval dans les bois et s'initie petit à petit à la cuisine veggie-healthy !