Publié par

L’affiche du mois par Hazel

 

Hazel est la talentueuse artiste du mois, nous adorons son travail et avons flashé sur sa lumineuse « Lady Sun ».

1. Peux-tu nous dire quelques mots sur toi et ton parcours?

Je m’appelle Hazel, j’ai 28 ans et je suis une graphiste anglaise qui a déménagé en Ecosse il y a maintenant 16 ans. J’ai passé mon enfance à vivre et voyager dans les tropiques,
ce qui m’a laissé une passion des couleurs vives ! J’ai principalement travaillé dans le textile et j’ai suivi une formation d’imprimerie à la fac. Mais depuis peu, mon champ de travail s’est élargi avec maintenant de l’illustration.

 

2. Quelle est l’histoire de l’illustration «Lady Sun»?

Je rendais visite à ma famille dans les Highlands de l’ouest et je suis partie pour une randonnée tranquille de fin d’hiver dans les forêts de chênes. L’herbe était brune et il n’y avait plus de feuille sur les arbres, mais le ciel était d’un bleu éclatant et le soleil répandait une lumière dorée magnifique. Les belles journées sont rares en Ecosse, donc j’ai profité particulièrement de cette chaleur dans mon dos, de l’ombre projetée des arbres et des flaques glacées qui scintillaient. Quand je suis rentrée à la maison, j’ai mis de la musique, je me suis préparée une tasse de thé et j’ai commencé à dessiner. C’est comme ça qu’a été créé « Lady Sun » !

 

3. Tu aimes les livres pour enfants de l’époque soviétique. Pourquoi ces livres en particulier?

Je m’intéresse aux livres pour enfants qui communiquent des thèmes politiques et des concepts abstraits, et je trouve que ces impressions sont en plus très belles. La profondeur et la saturation des couleurs, les matériaux, les techniques utilisées et la simplicité des formes me donnent le sourire. À l’ère de l’art numérique, où les options pour la création d’images sont presque infinies, c’est vraiment rafraîchissant de voir comment ces créateurs ont travaillé avec les limites imposées et ont réussi à produire des livres si frappants.

 

4. Tes projets personnels sont la plupart du temps à propos de la nature. Qu’est-ce qui t’inspire dans ce sujet?

Quand j’étais petite, mes parents travaillaient en tant que chercheurs et conservateurs dans les forêts tropicales, donc j’ai toujours été entourée par des formes organiques depuis que je suis née ! Après avoir déménagé en Ecosse, j’ai passé mon adolescence dans un petit village et maintenant, malgré le fait que je vive en ville pour le travail, la campagne est pour moi ma véritable maison et déclenche toujours beaucoup d’émotions en moi. Puis j’aime aussi le chaos organisé que l’on trouve dans la nature, car il semble souvent miraculeux de voir combien notre monde est beau, détaillé et équilibré.

5. Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs d’enfance?

J’ai de la chance d’en avoir beaucoup, c’est donc difficile de n’en choisir qu’un ! Mais l’un de mes souvenirs les plus anciens et les plus vifs est celui d’un papillon géant atterrissant sur moi au Belize. Il n’est resté qu’une seconde et s’est envolé, mais il était si grand et si bleu qu’il m’a vraiment marqué.

6.Ton souhait pour le futur de la planète?

J’espère que les gouvernements autour du monde pourront collaborer pour créer un « Nouveau Pacte Vert » et que tous ensemble nous réussirons à changer nos gestions des ressources, nos infrastructures, notre droit et notre économie pour un avenir durable. Je pense que les actions collectives sont importantes pour mettre la pression sur ceux en position de pouvoir, et j’aimerais vraiment voir d’énormes projets de reforestation pour remettre en état nos forêts perdues.

 

SUIVEZ HAZEL SUR SON COMPTE INSTAGRAM