Publié le

Interview de parent trépidant : Victoria de Perles de Chine

L’interview en presque 10 questions d’un parent trépidant !

Sur son compte Instagram Perles de Chine, Victoria nous transporte instantanément dans la douceur d’une maison de campagne. On y est : un bouquet de fleurs sauvages, une belle table en bois patinée, une cabane en palettes sous un cerisier. Les choses ont l’air simple comme une brioche qui sort du four.
Ses perles, ce sont ses cinq enfants aux yeux pétillants. Et ce sont aussi les trésors anciens qu’elle chine et qu’elle sublime avec beaucoup de goût pour les revendre sur son site.
Interview de cette maman trépidante, truculente, et très inspirante !

Sur ton site perlesdechine.com, tu déniches du mobilier qui a un passé puis tu l’enjolives d’un coup de pinceau raffiné. Où puises-tu tes inspirations ? ?

À vrai dire, je ne cherche pas vraiment à suivre les tendances déco. Lorsqu’on choisit un meuble, on le fait en fonction de ce qui le rend unique, de ce qui le différencie des meubles actuels. Ça peut être de jolies poignées, une patine particulière, des lignes intéressantes, le travail de l’artisan de l’époque. On aime aussi nous occuper des cas « désespérés », les meubles qui ont été barbouillés, ceux qui sont abîmés. En ce qui concerne le choix de la couleur et la phase peinture, c’est un de mes moments préférés. J’aime aussi bien les tons pastels que les tons plus sombres et profonds, les tons vifs aussi bien que les plus doux : bref, j’aime la couleur !

Est-ce que tu peux nous raconter ton mercredi type ?

Le mercredi, c’est en général la course du matin au soir : c’est le jour des activités extra scolaires entre parfois shootings photos pour mes filles Ysé et Thelma, danse indienne pour Ysé et Bonnie, cours de guitare pour Gloria et sport pour Louka. Le mercredi, chez nous, c’est vraiment le jour des enfants et je trouve ça important de leur accorder cette journée dans la semaine pour qu’ils se consacrent à l’activité qu’ils ont choisi.
Ca leur apporte confiance en eux et ils sont heureux de nous raconter ce qu’ils apprennent.

Et ton mercredi utopique et fantastique ?

Idéalement, il démarrerait avec un délicieux et énorme café que je pourrais boire dans le silence. Je pense que passée cette phase le mercredi ne peut qu’être fantastique. Pour le reste, je ne suis pas spécialement exigeante. L’utopie c’est triste et pour ce qui est du fantastique, il est dans les petits bonheurs du quotidien !

En famille, vous êtes plutôt binette, fourchette, maisonnette, goguette ?

Sans hésitation fourchette et goguette ! Nous sommes une famille de gourmets. Pas des gourmands mais des gourmets. On adore cuisiner en famille avec de jolis et bons produits de saisons et sans gluten.
Pour le côté goguette, on adore les balades ! Comme on travaille à la maison, chaque occasion de s’évader le week-end ou en vacances est la bienvenue ! C’est la solution que nous avons trouvée pour nous ressourcer. Si on reste à la maison, on est toujours tentés de travailler, de bricoler. On a la chance d’habiter près de la mer et on en profite un maximum! Quand on a un coup de mou, une balade sur la plage c’est l’idéal pour retrouver de l’énergie, été comme hiver!

Quelles sont tes 3 petites astuces green et faciles de parent dément ?

On a acheté une fontaine à eau dernièrement et on adore fabriquer nous même nos citronnades et autres boissons à base d’herbes aromatiques bio que nous avons semé ensemble.
Les enfants adorent cultiver leur mini potager d’herbes aromatiques. Cela leur apprend la patience, s’accorder au rythme de la nature et ils sont tellement fiers quand ils voient les premières pousses sortir de terre!
Sinon, il y a plein de choses sympas à faire avec les enfants qui requièrent patience et écoute : faire du pain par exemple ! En faisant du pain, tous les sens sont mis à contribution. Dans ce monde de folie, je trouve important d’apprendre à nos enfants la douceur de vivre, prendre son temps, s’attarder sur des choses simples et naturelles au sens le plus basique du terme.

 

…Et ton plus gros fail écolo avec les petiots ?

Nos enfants n’ont jamais mangé un seul petit pot industriel mais alors, les couches lavables, je n’ai jamais réussi à mettre ça en place ! J’ai essayé pourtant mais j’ai vite rendu les armes… J’ai utilisé des couches bio : je me sens moins coupable !
Oh et puis, j’avoue un gros craquage sur la mode enfantine. J’adore habiller mes enfants… mais je recycle! Je garde tous leurs vêtements et je privilégie la qualité à la quantité.

Vous êtes une famille de sept : quelles sont tes meilleures destinations avec les kids ?

Cela fait seulement la deuxième année que nous nous autorisons à prendre des vacances en famille! Partir à sept c’est un vrai challenge et avec notre entreprise on était jusqu’alors très pris.
L’année dernière , nous sommes allés en vacances à Paris . Ça peut paraître étrange comme destination mais nous vivons au bord de la mer, à la campagne et pour nous c’était génial. Les enfants ont adoré, ils étaient émerveillés par les monuments, les musées, le métro, les boutiques. Cette année, nous irons en Angleterre. A vrai dire, en été, nous fuyons les destinations privilégiées des estivants, la foule

 

Tant qu’on est dans la rubrique partage, quelle est ta dernière découverte tellement à tomber que tu veux la faire découvrir au MONDE ENTIER…?

Je ne connais pas de lieu plus cool que les plages de la Manche et la baie du Mont Saint Michel : un lieu sauvage, entre terre et mer. C’est devenu notre indispensable

Pour conclure, quel petit mot doux souhaites-tu envoyer à tes enfants pour inspirer leur futur ?

Je leur dirai de lire tout Rimbaud. Il m’a guidé dans ma vie depuis presque toujours et c’est grâce à lui que j’ai appris la liberté. Il n’y a pas de plus grand trésor que d’être libre.


Retrouvez Victoria sur son site www.perlesdechine.com et @perles_de_chine

Par Camille Cian
Rédactrice et communicante éthique

Camille est rédactrice et consultante en stratégie éditoriale freelance.
Elle est aussi l’auteure du super blog The Green Eyes.